CROISY SUR EURE - Village Fleuri de FRANCE - 3 FLEURS

La commune de Croisy sur Eure vient d'obtenir sa troisième fleur au concours des villes et villages fleuris. Vous trouverez sur la carte du village les points de fleurissements à admirer : les moulins, les deux lavoirs, la mairie, le canal du chateau et ses batiments de ferme, le terrain de loisir, le rond point du Messie, le giratoire, bien évidemment l'église et enfin le hameau du Haut Croisy

Bonne découverte, et merveilleuse visite pour le plaisir des yeux et de la promenade.

 

CROISY SUR EURE

un blason témoin de notre histoire

 

 

BLASON de la COMMUNE de CROISY sur EURE
BLASON de la COMMUNE de CROISY sur EURE

 

Le Blason de CROISY sur EURE

  Notre village n’avait pas de Blason. Il nous a paru nécessaire de palier à cet oubli.

 Ce blason a été créé en se référant à l’histoire de Croisy et de ses habitants. Il est le reflet de notre patrimoine et de celui des hommes et des femmes qui ont marqué le village de Croisy :

 L’origine du nom du village vient du nom celtique « Crusiocum » qui signifie « croisé de deux chemins. Il nous a donc été naturel de construire notre blason sur la forme d’une croix de Saint André le divisant ainsi en 4 parties. Chacune rappelle un motif de notre histoire :

  •  Le Léopard est le symbole de  notre appartenance à l’Eure et à la Normandie. 

  • Le coq, matérialise celui du blason existant sur la façade nord-ouest du château . Il appartient à M  François Poultier de la Salle propriétaire du château dans les années 1780-1790. Nous avons hésité à prendre en considération  les armes du constructeur du château, le Marquis Charles de Breauté (propritaire de 1700 à 1720)  ou  celles du deuxième propriétaire  Charles de Boguesrard (1720 –1783). Les éléments constituant  leur blasons n’étaient pas significatifs (quintefeuille, chevrons  et étoiles d’argent…) Nous avons donc préféré exploiter les éléments du blason visible sur le château et choisir le coq emblème gaulois qui lui appartient. 

  • La crosse est celle de l’évêque Saint Germain ayant donné son nom à notre église. Un tableau le présentant bénissant Sainte Geneviève est accroché au-dessus de l’autel. 

    La roue de moulin rappelle celles des deux moulins existant dans la commune.

  • Les deux palmes croisées au centre de notre blason sont celles des armes de  la famille Monicault présente dans le département depuis le début du 19ème siècle. (député de l’Eure  en 1837,  conseiller général en 1829, Préfet de l’Eure en 1839, et conseillers et Maires de Croisy depuis 1920). Le blason se décompose de quatre têtes de léopard (identiques à celle du Léopard de l’Ecu Normand) partagées par deux palmes de sinople en croix.

Sur notre blason de Croisy, ces deux palmes permettent de matérialiser la croix rappelant l’origine du nom de notre village.

 Pour ce qui concerne les ornements extérieurs, qui n'entrent pas dans "le blason", l'écu est "timbré" d'une couronne murale :

  •  Elle  rappelle que le village possède un château depuis plusieurs siècles (XIIème siècle)
  • La tour centrale est "sommée" d'une couronne de marquis qui  evoque le marquisat des Seigneurs de Croisy et en particulier, celui de Charles de Breauté, Marquis de Hautot et constructeur du château.
  •  Enfin, les deux levrettes supportant l’Ecu sont celles du blason de la famille des  Lombellon des Essart peint sur les murs de l’église. Cette grande et illustre famille a vécu à Croisy au 17ème siècle  dans la maison du 28 route de Menilles (M Sandret).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La définition « héraldique » de notre blason est la suivante :

 "Ecartelé en sautoir ; au 1 de gueules au léopard d'or ; au 2 d'azur à la roue de moulin aussi d'or ; au 3 d'azur au crosseron contourné d'or, au 4 de gueules au coq hardi aussi d'or ; sur le tout deux palmes d'argent posées en sautoir brochant sur la partition ».

   Cette définition, un peu compliquée et  incompréhensive pour ceux qui le découvrent, donne un certain mystère  à celui qui veut comprendre ce qu’il signifie…. !